Trappiste aujourd'hui

"Ce n'est pas vous qui m'avez choisi, c'est moi qui vous ai choisis" (Jésus, à ses disciples)

Le mystère de la vocation reste et restera impénétrable. Des hommes et des femmes décident un jour de se vouer entièrement à Dieu, et choisissent d'exprimer leur dévotion dans une vie communautaire faite de prière, de réflexion, d'études mais aussi de travail manuel. 

Ces hommes et ces femmes accepteront de ne plus être possesseurs de biens propres, ils accepteront un mode de vie d'ascèse, d'obéissance et d'humilité. Moines cénobites, ils accepteront les règles strictes de la vie en communauté, garante et régulatrice de la vie individuelle.

Ce chemin peut paraître bien austère et bien compliqué à ceux qui lui sont extérieurs...

"Jésus s'en alla dans la montagne pour prier et il passa toute la nuit à prier Dieu" (Luc, 6.12)

La prière est un moment essentiel de la journée du moine, qui rythme immuablement sa vie quotidienne au service de Dieu. 

Les vigiles, dès 3h30 du matin, composés d'hymnes, de psaumes et de lectures. Puis, au point du jour, les Laudes, louant Dieu de faire ressurgir chaque jour les splendeurs du monde qu'il a mis à notre disposition. Tierce est un office court vers 9 heures, suivi de Sexte vers Midi et de None vers quatorze heures. Les moments de prières alternent avec des moments de lecture, de méditation, mais aussi avec des périodes de travail manuel. En fin d'après midi, les Vêpres rassemblent la communauté à l'Eglise. Enfin, dans la soirée, les Complies achèvent la journée, avant que ne recommence dès le lendemain ce rite immuable...

"A ceci on reconnaîtra qu'il sont vraiment moines, s'ils vivent du travail de leurs mains, comme nos Pères et les Apôtres"  (Règle de St Benoît, 48.8)

Le monastère doit assurer sa subsistance par des activités constituant le gagne pain de la communauté. 

Le travail est diversifié : cuisine, jardins, buanderie, entretien, administration et ateliers divers. Certains monastères vivent encore de l'élevage ou de la culture. Certaines autres activités pourront générer un chiffre d'affaires, grâce à la commercialisation de produits : pièces de fonderie ou de mécanique, biscuits, liqueurs, vin, confiseries, beurre, pain et fromage, poterie, bijoux, savon et produits de beauté, bibelots... mais aussi parfois des activités de brasserie...